L’ACTIVITÉ DE L’ORCHESTRA MOZART EST PROVISOIREMENT SUSPENDUE

Orchestra Mozart et Claudio Abbado ©Marco Caselli Nirmal
Orchestra Mozart et Claudio Abbado ©Marco Caselli Nirmal

Le communiqué laconique s’affiche sur le site de l’Orchestra Mozart:

SOSPENSIONE TEMPORANEA DELL’ATTIVITA’ DELL’ORCHESTRA MOZART

A partire dall’11 gennaio

La Direzione comunica che a partire dall’11 gennaio 2014 le attività dell’Orchestra Mozart e dello Staff sono temporaneamente sospese.

Grazie  di cuore a tutti dallo staff dell’Orchestra Mozart.
________________________________________________
Suspension provisoire de l’activité de l’Orchestra Mozart
À partir du 11 janvier
La direction communique qu’à partir du 11 janvier 2014, les activités de l’Orchestra Mozart  sont provisoirement suspendues.
Merci de tout cœur à tous les membres du staff de l’Orchestre Mozart.

Nous sommes trop proches de Claudio Abbado pour ne pas être tous frappés par cette triste nouvelle qui obscurcit le début de cette nouvelle année, pour laquelle il y a peu encore nous formulions des vœux. Ainsi donc le dernier orchestre fondé par Claudio Abbado cesse (provisoirement écrit-on) l’activité. Les annulations successives de ces derniers mois et l’incertitude qui pèse sur les mois futurs ont eu raison du fragile équilibre de la structure, si fortement liée à Claudio Abbado, dont la santé inspire une forte inquiétude et pour lequel nous formulons les voeux les plus sentis, les plus forts de rétablissement prochain.
Certes, on pouvait espérer que la direction de l’Orchestre réfléchisse aux moyens de le pérenniser en faisant appel à d’autres chefs, en premier lieu à Diego Matheuz, directeur musical du Gran Teatro La Fenice, qui a la confiance d’Abbado et qu’elle construise pour cet orchestre un vrai futur. Ça n’a pas été le cas, semble-t-il pour des raisons diverses, dont la situation critique des institutions italiennes n’est pas la moindre.
Cet orchestre, nous l’avons vu naître, grandir et prospérer ces derniers temps: les concerts qu’il donnait montraient qu’il avait atteint sa maturité. Et les succès remportés, avec Haitink ces derniers mois, ont témoigné de la valeur à laquelle depuis 2004 (il atteint l’âge de 10 ans cette année) l’a porté Claudio Abbado.
Mais sa relation privilégiée à son chef, et l’affection mutuelle très forte qu’ils se portent, sa composition variable selon les concerts, mais toujours faite de musiciens familiers du travail d’Abbado, font que cette formation apparaît comme l’outil musical le plus proche, l’orchestre presque personnel du grand musicien. Comme toujours, Claudio a su installer une ambiance propice à la maturation, à la création, à la musique qu’on fait ensemble et dont on tire du bonheur: effectivement, il pouvait apparaître un peu difficile que ce dernier né et donc ce préféré puisse passer sous une autre baguette.
Et pourtant, ce fut le destin de tous les orchestres créés par Abbado, qui vivent aujourd’hui une vie complètement indépendante de leur fondateur. Pour ma part je l’appelle encore de mes voeux pour La Mozart, comme on dit familièrement en Italie. J’espère au plus vif de moi même que son activité renaîtra vite,  signe qui serait merveilleux pour tous les amis de la musique, de Bologne et du Maestro (j’emploie le mot, même si je sais que Claudio ne l’aime pas). Au cœur de Bologne l’intellectuelle, creuset d’une des plus prestigieuses Universités d’Europe, mais aussi la vivace, la joyeuse, était né ce joyau il y a dix ans qui désormais faisait partie de l’horizon musical local, mais aussi européen.
Le site des Abbadiani Itineranti  en porte même l’avenir avec ce magnifique croquis de l’auditorium de Bologne dédié à Claudio Abbado, et signé de Renzo Piano qu’on peut voir sur la page d’accueil. Abbado a toujours été en phase avec son époque, est toujours intervenu dans les débats de son temps et notamment les débats culturels et s’est toujours investi pour le monde et projeté vers le futur. Il nous faut, suivant son exemple, au-delà de la triste nouvelle du jour et des nuages qu’elle porte, espérer dans ce futur-là: dove c’è speranza, c’è vita.

Post-scriptum:
Ci-dessous une lettre émouvante que Benedetta Scandola, du staff de l’Orchestra Mozart, a écrite à tous ceux avec qui elle a travaillé au long de cette petite dizaine d’années:

Chers tous
On nous a communiqué que l’activité de l’Orchestre Mozart et du staff est provisoirement suspendue à partir du 10 Janvier 2014.
Après 9 ans et demi de travail à l’Orchestre Mozart je suis très affectée par ce communiqué que je peine encore à réaliser et à comprendre. Avec ces quelques lignes je tiens à dire merci à chacun de vous pour le travail accompli ensemble : avec certains nous avons partagé beaucoup de choses, avec d’autres nous nous sommes seulement croisés, mais je conserve dans mon cœur et dans mon esprit des souvenirs beaux et précieux de chaque projet, de chaque rencontre et de bien des visages. Claudio nous enseigne que c’est la générosité qui nous enrichit, et il a fondé le travail avec nous dans cette optique, désirant que chacun de nous donne le meilleur de lui-même sur cette base : maintenant quand je me retourne sur ces années passées à La Mozart, je vois à l’évidence que j’ai beaucoup reçu et si j’ai acquis des compétences dans mon travail je le dois à vous tous. Je tiens à dire un merci tout particulier à Claudio pour tout ce qu’il m’enseigne et me donne, à chacun de mes collègues pour avoir partagé en profondeur et intelligemment le travail et la fatigue, aux musiciens de l’orchestre pour toute la musique qu’ils nous ont offerte et les aventures vécues ensemble.
J’espère que nous réussirons à nous rencontrer très vite, à ne pas nous perdre de vue.
Merci à tous, je vous embrasse

Benedetta Scandola

[wpsr_facebook]


 

0 réflexion sur « L’ACTIVITÉ DE L’ORCHESTRA MOZART EST PROVISOIREMENT SUSPENDUE »

  1. Toujours en état de choc par le départ de notre cher cher Claudio Abbado !
    Tristesse, peine profonde, manque terrible … Mais aussi immense gratitude pour tous ces émerveillements musicaux et humains que ce bel être nous a offert.
    Il nous reste à nous plonger dans les magnifiques enregistrements …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *